Traitement des bois

Insectes xylophages, traitements bois, charpentes, champignons

Le Capricorne des maisons (Hylotrupes bajulus).
La Petite vrillette (Anobium punctatum).
La Grosse vrillette (Xestobium rufovillosum).
Le Lyctus (Lyctus brunneus, Lyctus linearis).
Les fourmis charpentières.
Le Sirex.

Ces insectes sont ceux que nous trouvons le plus souvent dans nos interventions en suisse romande.

Nos traitements comprennent : Après inspection, on détermine le ou les genres d'insectes et nous localisons les pièces infestées, les zones à traiter (curatif ou préventif) selon leur épaisseur elles seront ou injectées et pulvérisées a saturation, ou seulement pulvérisées.

Le bois abimé en surface sera avant tout traitement buché et brossé.Les insecticides utilisés sont toujours inscrits sur nos devis. Ainsi que leur :
N° OFSP
N° OFEFP
Label de qualité Lignum lb+lv

Tous nos traitements par injection sont garantis par écrit 10ans

Nous somme à votre disposition pour toute expertise de vos charpentes.

Les champignons lignivores : Mérule et autres.

Il existe de nombreuses espèces de champignons dits lignivores qui ont pour particularité, en présence d’une humidité anormalement élevée, en milieu chaud et confiné, de dégrader les bois d’œuvre des bâtiments, affectant la qualité d’usage des édifices jusqu’à mettre en péril la solidité de la structure.La plus connue, plus répandue, plus invasive et destructrice, se nomme Serpula Lacrymans , ou Mérule (ce champignon pouvant commencer son action destructrice à partir d’une humidité des bois de 20-22% en se nourrissant de la cellulose et

la lignine contenu dans ce matériau (toutes essences confondues).

Les opérations de traitements contre la mérule
1) Identification de la zone de contamination.
2) Traquer le champignon partout où il a pu s’insinuer.
3) Dégagement de toute la zone contaminée (plâtrage, enduit ciment, enduit chaux, etc.).
4) Eliminer et brûler les bois, boiseries, matériaux organiques Contaminés.
5) Brique et maçonnerie doivent être mises à nu, brûlées au Chalumeau et grattées plusieurs fois.
6) Identifier la source d’humidité, et y porter un remède définitif.
7) Traiter les maçonneries (injection sous pression) en masse à l’aide d’un antifongique.
8) Pulvérisation sur les surfaces de cet antifongique.
9) Ne réutiliser que du bois traité dans la masse.

Pour ces traitements un rapport complet est présenté et avant et après le traitement.
Une garantie de 3ans est accordée
En savoir plus sur Insectes xylophages, traitements bois, charpentes, champignons