Dératisation Villeneuve

L’expression  « rat », employée seule au début du XIXe siècle, est encore associée au genre Mus, qui comportait à l'époque de nombreux rongeurs à présent classés ailleurs, mais il désigne surtout Mus rattus, ancien synonyme du Rat noir (Rattus rattus).Au XXe siècle, le dictionnaire français Larousse définit toujours le terme « rat » de façon scientifiquement vague comme désignant « divers rongeurs Muridés et Cricétidés » mais précise qu'il s'applique plus particulièrement aux espèces du genre Rattus16; tandis que le Trésor de la langue française informatisé (TLFi) en donne une définition un peu plus complète qui restreint la classification (« Mammifère rongeur de la famille des Muridés ») tout en indiquant que cela symbolise tout de même « des centaines d'espèces dans le monde » disposant les caractéristiques physiques suivantes : « longue queue écailleuse, museau pointu, deux incisives tranchantes à chaque mâchoire », des us communs : « omnivore, prolifique, vorace, commensal de l'homme » et qui sont des espèces « porteuses de bactéries et de virus »

Dans les ouvrages frais, le mot « rat » se rapporte généralement au rat noir (Rattus rattus) et le rat brun (Rattus norvegicus). Cette dernière espèce est identiquement dénommée surmulot et rat d'égout. Le rat domestique est issu de l'élevage du rat brun. Cette sorte de rat brun est depuis longtemps maintenue en captivité où elle est d'abord considérée  comme un animal de laboratoire puis un animal de compagnie, faisant partie de ce que l'on estime comme les nouveaux animaux de compagnie (NAC).

Bien plus, le nom de « rats » peut également indiquer de manière générale en zoologie le genre Rattus. La plupart des espèces de ce genre portent en français le nom de « rat », suivi d’un qualificatif. Par exemple le rat polynésien (Rattus exulans) qui est la troisième espèce de rat la plus répandue au monde après le rat brun et le rat noir.

Néanmoins de manière assez banale, on appelle aussi « rats » d’autres rongeurs de la sous-famille des MurinaeNote 1 ou de la famille des MuridaeNote 2 qui n’appartiennent toutefois pas au genre Rattus. Bien que plus rarement, on appelle même « rats » des animaux qui n’ont même pas de place dans la famille des Muridés, à engager certains Cricetidae dont la catégorisation fait encore débat et qui ont longtemps été groupés parmi les Muridés